skip to Main Content

Bienvenue à Prats de Mollo La Preste

Ville Royale aux 1000 ans d’histoire...
Découvrez les richesses architecturales de cette cité fortifiée par Vauban : Fort Lagarde, Église Saintes Juste et Ruffine, Ermitage Notre Dame du Coral, enceinte médiéval avec ses chemins de ronde, échauguettes, grilles, portes à bretèche et autres éléments défensifs, ruelles tortueuses...

Ville Nature au cœur du massif du Canigou...
De 700 à 2500 mètres d’altitude, une gamme complète d’activités de pleine nature au cœur du massif du Canigou (grand site de France), au pied du pic du Costabonne et dans la Réserve Naturelle la plus méridionale de France : Randonnées pédestres, VVT, trail, parcours accrobranches, via ferrata, pêche.
Ici la nature est généreuse !

Ville d’Eau, station thermale, bien-être...
Les eaux thermales de la Preste sont réputées dans le traitement des affections génito-urinaires d’origine infectieuse mais aussi pour le métabolisme et la rhumatologie.

Ville Festive
Divertissante, traditionnelle, surprenante : il y en a forcément une qui vous séduira. Ici, la fête c’est une deuxième nature…

Contact

Téléphone : +33 (0)4 68 39 70 83
Adresse : Place le Foiral 66230 Prats de Mollo La Preste

Nous situer

VILLE ROYALE

Visites guidées de la cité fortifiée

Renseignements Prats ToujOurs au +33 (0)4 68 39 70 83

VILLE BASSE

1 – PORTE DE FRANCE
Une des 4 portes principales. Les fortifications du XIVe s. sont réaménagées après le séisme de la Chandeleur (1428). Démantelées en représailles après la révolte des Angelets (1670), elles sont reconstruites treize ans plus tard selon le projet de Vauban. A gauche de la porte : Monument de la sardane (Manolo Valiente -1982) rappelant le titre de Ciutat pubilla de la sardana attribué à la ville pour sa participation au renouveau de la sardane et du contrapàs.
2 – PLACE JOSEP DE LA TRINXERIA
MAIRIE – ancienne plaça del cercles
Du nom de l’un des chefs des Angelets, opposants au pouvoir royal français (1667-1670). Ancienne maison consulaire (1614) siège de l’administration communale autrefois composée d’un batlle (représentant du Roi) et de consuls (représentant la population). En façade, plaque commémorative du millénaire. Sur la face gauche, grille en fer forgé du XVIIe s.
3 – Maison natale de Carles BOSCH DE LA TRINXERIA
(1831- 1897) écrivain catalan, pionnier de l’excursionnisme

4 – CROIX DE MISSION
Croix aux outrages du XIXe s. représentant les instruments de la Passion du Christ.
5 – EGLISE SAINTES JUSTE ET RUFFINE
Dédiée à deux saintes andalouses (IIIe s. ap. JC) auxquelles sont attribuées deux miracles.
Créé à la fin du IXe s. cet édifice religieux est agrandi à plusieurs reprises, au XIIIe et au XVIIe s. afin de répondre à la croissance de la population.
A l’entrée : porte avec ferrures médiévales, côte de baleine du XIXe s. à vocation d’ex voto. A l’intérieur : nombreux retables datant du XVIIe au XIXe s.
cuve baptismale monolithe médiévale, gravure du XVIIIe s. représentant les outils des tisserands, orgues du XVIIIe s.
6 – PORTE DE LA FABRIQUE
Du nom de l’institution chargée de la gestion de l’église. Porte autrefois protégée, comme les autres portes principales de la ville, par une grille, une fosse, un pont levis et une barbacane.
Accès au Fort Lagarde par un sentier ou par des galeries (Chemin couvert et souterrain).
A droite : latrines situées sur le chemin de ronde.
7 – FORT LAGARDE
Construit en plusieurs étapes autour d’une ancienne tour à signaux médiévale.
A l’ouest, le Donjon, d’abord destiné à tenir en respect les habitants suite à la révolte des Angelets, est agrandi à partir de 1686 selon le projet de Vauban. Le monument, d’une capacité d’une centaine de soldats, comprend une trentaine de pièces : chapelle, cuisine, casernes, salle d’armes etc.
8 – RUINES DE PERELLA
A l’Est du fort. Château médiéval mentionné au Xe s. et réquisitionné en 1670 afin de surveiller la population. Il est démantelé, quatorze ans plus tard, au profit du fort actuel. Suite parcours dans les remparts Chemin de ronde. Passage par des pieces à vocation militaire (poudrière, magasin aux palissades…) Vue sur le clocher datant de 1245 et sur la chapelle de la Piétât du XVe s. Traversée d’un édifice de 1925 bâti sur les bases d’un ancien hospice (1297)
9 – PONT FORTIFIE DE LA GUILLEMA
Grille défensive du XVIIe s. empêchant l’accès des ennemis par le torrent de la Guillema. De ce torrent, anciennement appelé Llananer est puisée l’eau nécessaire à la fabrication des draps.
A l’est, mas fortifié de la Masó (XIIIe s.)

VILA D’AMUNT

10 – PLACETA DEL REI
Après 1659, divers bâtiments y sont réquisitionnés pour servir à la garnison : corps de garde, magasins, four à pain, hôpital militaire.
11 – PLAÇA DE LA VILA D’AMUNT
Place la plus importante au Moyen Age où s’élevait le Palau ou château édifié par les comtes de Besalú et, réaménagé au XIVe s. et ruiné après le XVIIIe s.
12 – PORTAL DEL VERGER
Sur la gauche, la tour du Mir (XIIIe siècle), ancienne tour à signaux des#née à communiquer des informations d’ordre militaire par le biais de feux, la nuit, ou de fumées, le jour.
En face : ligne de crête dont Pic du Costabonne (2465 mètres d’altitude). Réserve Naturelle (15km). Station thermale de la Preste (7km) dont le bienfait des eaux est attesté dès le XIVe s.
13 – PORTAL DEL RECTOR
La plus ancienne de la ville, correspondant à la limite présumée des remparts médiévaux de la Vila d’Amunt

14 – CASERNE MANGIN
1906- Ancien dépôt de convalescents coloniaux
15 – PORTE D’ESPAGNE
Portal de la Cavalleria
Ancienne entrée principale de la ville (accueil des voyageurs, logement gouverneur militaire…)
Sous la passerelle : ruines des arches du pont médiéval, disparu lors de la crue de 1940, longtemps unique passage vers l’autre rive.
16 – CHAPELLE SAINTES JUSTE ET RUFFINE
Construite au XVIIe s. par un riche particulier pour l’accueil des fidèles en cas de mauvais temps, à l’emplacement présumé du miracle du vin attribué aux saintes patronnes.
A l’intérieur, vitraux et de peintures de Jean Lareuse.
17 – PLAÇA DEL FIRAL
Emplacement des foires depuis le XVe s. aménagé en promenade au XVIIIe s.
Lieu des festivités locales : Festa major, Fête de l’Ours et Carnaval
18 – ECOLE (1907) et FOYER RURAL (1968)
19 – MONUMENTS AUX MORTS
(Han COLL – 1919) . Le tribut de Prats de Mollo à la guerre de 1914-1918 a été très lourd (125 décès soit 20% des hommes adultes).
20 – MONUMENT JACINT VERDAGUER,
Grand poète et écrivain catalan auteur, lors de ces séjours à La Preste, de la chanson de la barrena

21 – CHAPELLE DU ROSAIRE XVIe s.
Monument ouvert uniquement en visites guidées
Back To Top